Assalamou ‘alaykoum wa rahmatou lâhi ta’âla wa barakâtouhou

Chers frères, chères sœurs, nous allons aborder aujourd’hui la relation entre la WILAYA qui est le pouvoir spirituel et la NOUBOUWA qui est la prophétie.

La prophétie en islam (Noubouwa)

En effet, pour définir cette relation, il faut retourner à l’organisation mise en place par ALLAH (SWT), c’est-à-dire l’organisation du milieu divin. Quand ALLAH (SWT) décrète l’envoi d’un prophète, IL lui octroie la NOUBOUWA. Et lorsqu’IL veut accorder un certain pouvoir à un élu donné, IL lui accorde la WILAYA.

Lorsqu’on y prête attention, on se rend compte qu’il y’a deux façons distinctes pour définir la NOUBOUWA et la WILAYA.

En effet, la source de la NOUBOUWA est la NOUBOUWATOUL AHZAM, la même qu’Allah (SWT) a confié au prophète Mouhamed (psl). Toutes les autres formes de NOUBOUWA ou prophéties proviennent de cette source qu’est la NOUBOUWATOUL AHZAM. D’où l’importance de connaitre la relation entre la WILAYA et la NOUBOUWA.

La source de la prophétie (Noubouwa)

La première source émanant de la NOUBOUWATOUL AHZAM se trouve être la NOUBOUWATOUL AHZAR. Cette lumière, ALLAH (SWT) ne l’a point confié à un prophète, mais au guide suprême des waliyous.

Arrêtons-nous un instant sur ce point important. Ceux qui déclarent que la NOUBOUWA ou prophétie n’est attribuée qu’aux prophètes ignorent qu’Allah (SWT) peut également octroyer la NOUBOUWA à une personne sans que celle-ci ne soit citée parmi les prophètes. Mais, le titulaire sera plutôt un Waliyou accompli accédant au grade de KHOUTBANIOU et détenant une mission.

C’est pourquoi la NOUBOUWA ou prophétie va de pair avec une mission. De ce fait, toutes les formes de NOUBOUWA détenues par les autres prophètes, proviennent de la source de lumière la NOUBOUWATOUL AHZAM détenue par le Prophète Mouhamed (psl). Elle est la seule prophétie complète.

Ainsi, ALLAH (SWT) a gratifié les autres prophètes, y compris les Ouloul  Azmi Minal Roussoul, d’une infime partie de la prophétie de Mouhamed (psl).

Une des particularités de la NOUBOUWATOUL AHZAM, c’est d’être enveloppée par la NOUBOUWATOUL AHZAR. C’est pourquoi, toute forme de prophétie provenant de la prophétie suprême, c’est-à-dire celle du prophète, passe à travers la NOUBOUWATOUL AHZAR avant d’habiter l’âme du missionnaire.

Ainsi, ces deux réalités que sont le Noubouwa et la Wilaya possèdent un socle commun tout en ayant une certaine différence.

Quand ALLAH (SWT) attribue la Noubouwa ou Prophétie à un élu, c’est pour lui assigner une mission précise pour une génération définie avec un message à véhiculer. Il est considéré comme un missionnaire qui doit véhiculer un message à l’aide de la prophétie attribuée, et ce afin d’éviter toute erreur dans la transmission. Ceci est très important à savoir.

Allah swt a créé et envoyé les prophètes parmi les êtres humains. Ces derniers peuvent interpréter les paroles et actes de ses prophètes comme étant fausses ou inacceptables. Mais, le message prophétique véhiculé est sous la protection d’Allah swt et ne comporte aucune erreur. De ce fait, la parole d’un prophète est toujours véridique et c’est ce qu’Allah Swt a mis en avant avec le prophète (psl) dans la sourate 53 versets 3 et 4 : « et il ne prononce rien sous l’effet de la passion, ce n’est rien d’autre qu’une révélation inspirée. ».

C’est pourquoi, lorsque Allah swt attribue la prophétie à un élu, il s’agit en réalité d’une protection pour lui car chaque mot qu’il prononce est contrôlé par le monde invisible. Il ne peut uniquement dire que ce qui lui est autorisé car il est un missionnaire. On en déduit que la prophétie est un pouvoir que Dieu attribue à un prophète et que ce dernier utilise comme repère mais aussi comme ligne de communication avec Allah swt. Ce qui permet à Dieu de contrôler le message véhiculé par le prophète à son peuple afin qu’il n’ait pas d’erreur ou de dérapage.

Cependant, un prophète peut en commettre mais ceci ne se produit toujours qu’en dehors du cadre de la prophétie. Si nous prenons l’exemple du prophète Yunus (a.s), l’erreur commise au point d’être avalé par une baleine ne faisait pas partie du message à véhiculer. Il était en dehors de sa prophétie. Par contre, tant qu’un envoyé délivre le message à travers sa prophétie, il n’y aura jamais d’erreur ou de dérapage car leurs paroles et leurs actes sont contrôlés par Dieu.

La Wilaya (Sainteté ou Pouvoir Spirituel)

À propos de la Wilaya qui est le pouvoir spirituel, Allah(swt) l’attribue à une quelconque personne de son choix. L’élu est alors appelé un Walyou ou saint. Une personne détentrice d’un pouvoir spirituel n’est pas nécessairement un missionnaire mais cela lui permet de découvrir les mystères ancrés dans le monde invisible ou Ghaïb. Lorsqu’ Allah swt attribue la wilaya à une personne, c’est pour lui donner une certaine forme de pouvoir afin de lui faire découvrir Ses réalités cachées.

C’est pourquoi, plusieurs saints dotés de nombreux pouvoirs spirituels ne sont pas des missionnaires mais assistent pourtant à la séance de la Hadaratoul Ilâhiya (assemblée céleste se tenant les jeudis soir au 6ème ciel). Ces pouvoirs spirituels octroyés sont des dons divins.

Tout au long de leur vie, ces saints peuvent se passer d’exercer une large part de leurs pouvoirs spirituels dans le cadre d’une mission sans en être affectés. On peut en déduire que le pouvoir spirituel ou don divin ne nécessite pas forcément d’être un missionnaire contrairement à la prophétie.

Conclusion

En résumé lorsqu’on parle de Noubouwa, les esprits se tournent directement vers les prophètes. Lorsqu’on parle de Wilaya, cela renvoie aux saints. La prophétie dirige le message véhiculé par un prophète tandis que le pouvoir spirituel permet au saint de découvrir les mystères ancrés dans le monde invisible. Ainsi, chacune de ces réalités possède une organisation et une voie d’interprétation. C’est ainsi que se termine cet exposé. Ce récit est un extrait des enseignements de notre honorable guide, Khoutboul Akhtaaboul Kabir.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *