« tu m’as créé du feu alors que lui Adam tu l’a créé d’argile »

Sourate 38 verset 76

Voilà la réponse d’Iblis à Dieu quand ce dernier lui posa la question de savoir pourquoi il refusa de se prosterner devant Le prophète Adam.

En répondant ainsi, le Sheytan Iblis ignorait la particularité du feu qui a servi à sa création. En effet, il a été créé à base d’un feu fumigène, et particulièrement à partir de la chaleur d’une fumée noire.  Il s’en est donc vanté, ignorant que Le prophète Adam a été créé à base d’argile blanche mélangée à la lumière du prophète.

Dieu a créé Iblis et l’a laissé évoluer au sein des anges, Il les a même dirigés pendant plus de cent millions d’années. Ces derniers ne se sont jamais doutés qu’Iblis n’était pas un ange mais plutôt un Djinn.

C’est pourquoi lorsque les anges ont interrogé Dieu sur le fait qu’IL ait nommé Le prophète Adam comme étant son représentant sur terre Dieu leur répondit : « Je sais ce que vous ignorez » ! (sourate 2 verset 30) Ce dont IL faisait allusion en prononçant ces paroles n’était point « les noms qu’IL a enseignés à Adam » tel que le pense la majorité des gens mais plutôt le fait qu’Iblis n’a jamais été un ange et pourtant il a vécu parmi eux et les a même dirigés pendant plus de 100 millions d’années sans qu’ils le sachent.

La création d’Iblis n’était pas fortuite. Cela faisait partie de l’organisation divine. On peut dire que sans la création d’Iblis, l’existence de l’enfer n’aurait pas été d’une grande utilité. Bien qu’il y aurait eu des personnalités comme Pharaon et Namroud Ibn Kannan pour répandre le mal.

Dieu en créant Iblis a prévu plusieurs évènements.

Iblis dirigeait la totalité des anges, et même l’ange Djibril faisait partie de ses troupes. Malgré le fait qu’il était à la tête du gouvernement des anges, Iblis ignorait qu’il n’avait pas la capacité d’accéder à bassatoul Djalal, la résidence divine, car il fondrait et disparaitrait à tout jamais. Iblis ignorait ce fait. En revanche les autres anges et Djibril en particulier avaient la possibilité de se rendre et de se déplacer dans cet endroit sans encourir aucun risque.

 Pour communiquer avec Iblis qui dirigeait les anges, Dieu se rapprochait de l’endroit où se tenait Iblis pour lui donner ses directives. Alors que s’il s’agissait de communiquer avec l’Ange Djibril, c’est plutôt l’inverse qui se produisait, c’est l’Ange Djibril qui se déplaçait. Pourtant le diable ne s’est jamais rendu compte de la différence entre les deux procédés.

C’est pour cette raison que lorsqu’il a été banni du ciel, il menaça de détruire la terre car disait-il celle-ci ne pouvait pas supporter la force d’un ange. Et le jour qu’on le fit descendre, il sauta sur Terre mais il était plus léger qu’une bille. Car ce qu’il croyait être son corps et sa force n’étaient en réalité qu’un habillage. En effet, il avait l’apparence d’un ange alors qu’il n’en était pas un.

Dieu swt avait l’intention de l’isoler et de lui créer un endroit spécial où il séjournerait. Mais cet endroit c’est lui-même qui devrait le créer. Il devait par son arrogance et sa suffisance créer sa demeure et, Dieu swt lui en donna les moyens.

La découverte du Prophète Adam

Un jour, lors d’une patrouille, Iblis et les anges virent Le prophète Adam à l’endroit où il était exposé, ce dernier était encore en état d’argile, Dieu ne lui avait pas encore insufflé le secret de l’âme. Iblis n’a jamais eu des paroles tendres pour Le prophète Adam, car il s’est toujours douté que ce dernier pourrait être la source de ses déboires. Iblis avait l’habitude de dire aux anges : « Quand aboutira ce que Dieu prépare pour cet être, il se pourrait même qu’il le préfère à nous » mais les anges ne lui répondirent jamais et ils s’étonnèrent même de la réaction d’Iblis qui avait une attitude malveillante par rapport à une créature de Dieu. Mais ils étaient loin de se douter qu’Iblis n’était pas des leurs.

Un jour Iblis accompagné de anges, vit de nouveau Le prophète Adam et lui cracha dessus. C’est à cet instant que les anges réalisèrent qu’il ne faisait pas partie d’eux car les anges ne crachent jamais en dehors de Mîkâ’îl qui fait quelque chose de semblable. Mais ce n’est pas un crachat volontaire c’est juste des bouts de salive qui sortent de sa bouche lorsqu’il doit déclencher la pluie.

L’ange Djibril, choqué par cet acte ignoble d’Iblis, retira aussitôt le crachat du visage d’Adam et le jeta. Car il trouvait inconcevable que l’on puisse traiter de la sorte un bien d’Allah swt. Ce crachat qu’il a retiré se transforma en un chien et disparut aussitôt.

L’ange Djibril ne s’inquiéta pas outre mesure de ce qui venait de se passer sous ses yeux. Il ne se posa pas de question sur cet être qu’il venait de voir pour la première fois, ni de l’endroit où il a pu aller, ni de ce qu’il a pu devenir.

En effet, Dieu transforma ce chien en un monde étendu avec de la terre et des jardins et y abrita Iblis après que ce dernier ait refusé de se prosterner devant Le prophète Adam. Par cet acte, Dieu a voulu éprouver Iblis en lui coupant désormais les canaux de communication qui le liaient à LUI. Iblis quant à lui croyait être descendu sur terre. Mais en réalité, il vivait dans ce monde intermédiaire créé avec son crachat.

Iblis, dans le nouvel univers dans lequel il évoluait était coupé de tout. Il ne pouvait plus communiquer avec Dieu swt et ne trouvait plus aucun moyen de rentrer en contact avec LUI. Ce qui lui posait un réel problème car il aurait souhaité l’interroger sur certaines choses.

Dieu swt dans son processus de création avait utilisé de l’argile pour façonner Le prophète Adam. Ainsi, IL prit la partie du crachat qui était collée au corps d’Adan la mélangea avec de l’argile pour en faire un autre monde très beau avec des jardins magnifiques. Ce monde était tellement beau que l’on croyait que c’était une partie du paradis, alors qu’en réalité c’était un autre monde intermédiaire que Dieu avait créé dans un but bien déterminé et qui était destiné à disparaitre au bout de 3000 ans. Dès qu’Adam vit ce monde, il demanda à Dieu s’il pouvait y habiter.  Ce qu’IL lui accorda. Il autorisa ainsi Le prophète Adam et Eve à y vivre paisiblement mais à la condition de ne toucher à aucun des fruits de l’arbre magnifique et rayonnant qui se trouvait au milieu de ce monde.

Iblis, Le prophète Adam, Eve et l’Arbre interdit

Iblis vivait désormais dans son monde intermédiaire, Le prophète Adam et Eve aussi dans le leur. Ce qu’ils ignoraient tous les trois, c’est que l’arbre interdit servait de liaison entre l’espace virtuel que constituait le monde d’Iblis et le monde de luxe d’Adam et Eve. Il suffisait que l’on coupe une feuille de cet arbre pour qu’il se disloque entrainant dans sa destruction le monde d’Iblis qui sombrerait dans les méandres du monde chahada et le monde d’Adam qui retournerait à ghayb d’où il provenait.

Adam et Eve menaient leur vie tranquille dans ce jardin de luxe qu’ils pensaient être le paradis jusqu’au jour où Iblis aperçut une sorte d’étincelle de lumière en haut de son monde. Il s’agissait des racines de l’arbre interdit qui se trouve au milieu du monde d’Adam. Il s’en approcha et réalisa qu’il avait un passage dans l’arbre, il l’emprunta et se retrouva soudain dans le monde d’Adam et de Eve et s’en suivra un échange intéressant avec Adan :

Ah vous êtes donc ici  demanda Ibliss qui reconnut aussitôt Adam

Adam répondit par l’affirmative

Ibliss poursuivit :  « c’est par cette arbre que je suis arrivé ici » en désignant l’arbre interdit

Adam lui dit : c’est vous qui avez l’audace de l’emprunter mais moi je ne m’en approcherai point.

Pourquoi ? lui demanda-t-il

Adam : mon Seigneur me l’a interdit

Il resta ainsi plusieurs jours à observer Adam et Eve. Un jour, il appela Adam et engagea de nouveau une discussion avec lui.

Iblis : pourquoi tu ne touches pas à cet arbre ?

Adan :  parce que le Seigneur me l a interdit répondit Adam

Iblis : sais-tu pourquoi il te l’interdit ?

Adan : non je ne sais pas

En posant cette question, Ibliss voulait évaluer s’il existait un réel danger en touchant à cet arbre. Et lorsqu’il comprit qu’Adam ignorait tout de cet arbre, il déploya une autre stratégie pour tenter de le perdre et de le pousser à la désobéissance.

Iblis ; sais-tu que si tu manges un seul fruit de cet arbre tout ce monde t’appartiendra ?

Adam lui répondit : ah non je ne le savais pas

Iblis essayait donc de le pousser à la faute, de le convaincre à manger le fruit de l’arbre interdit. Il lui répéta ces phrases tous les jours pour le convaincre.

En réalité Iblis avait aucune idée de ce qui pouvait se passer si Adam mangeait les fruits de l’arbre interdit. Mais il s’était assuré qu’en cas de catastrophe il pourrait se sauver rapidement à travers les racines de cet arbre interdit par lequel il était venu. Pendant tout son séjour dans le monde d’Adan, Iblis n’a jamais voulu s’éloigner de cet arbre.      

Face à l’entêtement d’Adam, Iblis décida de changer de stratégie, il s’adressa cette fois directement à Eve, la suppliant de convaincre Adam de gouter au fruit de l’arbre interdit car, disait-il c’étaient les meilleurs fruits au monde, et qu’ils ne risquaient absolument rien en les mangeant.

Eve essaya donc à son tour de convaincre Adam de gouter aux fruits défendu. Mais Adam campa sur sa position, pas question pour lui de le faire. Jusqu’au jour, où Eve, influencée par Iblis cueillit un fruit de l’arbre, Ada voulu l’empêcher de le manger, mais Eve s’empressa de l’avaler. On notera que cet acte d’Eve est à l’origine des menstrues des femmes. Il s’agit d’une évacuation du pêché commis par Eve.

Le descente sur terre

Adam réalisa qu’Eve vient de manger le fruit de l’arbre interdit et qu’il ne lui est rien arrivé, alors il cueillit un fruit à son tour et l’avala mais Dieu bloqua le fruit au niveau de sa gorge.

Par cet acte Dieu protégea certains hommes de la manipulation des femmes car si Adam avait avalé ce fruit, il n y’aurait aucun homme sur terre qui pourrait résister à la manipulation des femmes.

Aussi, Il s’en suit un soulèvement de vents violents, qui créa le chaos dans le monde d’Adam.

Iblis, voyant le soulèvement du vent s’empressa de repasser par les racines de l’arbre interdit pour retourner dans son monde. Dès qu’il a rejoint son univers, les racines de l’arbre se détachèrent aussitôt.

Effrayé par la violence du vent et le chaos qui était en train de s’installer, Adam interrogea Dieu pour comprendre la cause de ce changement subit et brutal.

Dieu lui répondit par la voix de l’Ange Gabriel, que c’était dû au fruit de l’arbre interdit qu’il avait mangé.

Adam s’excusa auprès de Dieu, l’Ange Gabriel lui répond que Dieu lui avait pardonné, mais qu’il devait s’empresser de quitter ce monde s’il voulait sauver sa vie car le processus d’extinction de ce monde était enclenché.

Adam et Eve empruntèrent le même passage qu’Iblis espérant trouver refuge dans le monde de ce dernier.

Mais il se trouvait qu’au même moment, le monde d’Iblis était également en état d’extinction, il se fendit ainsi en deux, Iblis fut projeté sur la planète terre pour la première fois.

Quant à Adanmet Eve, ils furent également projetés sur la planète Terre. 

Aussi, la puissance du vent les projeta dans deux endroits différents.

C’est ainsi qu’Adam se retrouva en Chine, alors qu’Eve se retrouva en Indonésie.

Ils se cherchèrent pendant des mois et se retrouvèrent finalement un jour de vendredi à la Mecque vers l’actuel Arafat

Il est important de souligner ici que contrairement à la version répandue de l’histoire, Adam et Eve n’ont jamais été au Paradis proprement dit, mais plutôt dans un monde intermédiaire qui ressemblait au paradis. Il en est de même pour Iblis qui[bd1]  n’a lui non plus jamais mis les pieds au paradis. N’oublions pas qu’il s’agit là d’un principe Divin à savoir que celui qui rentre au Paradis n’en sortira plus (c’est le cas de l’âme du prophète Idriss)

Arrivé sur Terre, Iblis commença à se poser des questions, il ne comprenait pas ce qui lui arrivait. Il réalisa que son séjour dans son monde intermédiaire n’était qu’un leurre. Il comprit peu à peu que sa projection sur terre ainsi que celle d’Adam et Eve, sans qu’il n’y ait aucun dommage corporel relevaient d’un phénomène qu’il le dépassait à tout point de vue.

Il essaya donc de rentrer en contact avec Dieu comme il avait l’habitude de le faire, pour avoir des explications mais il se rendit compte rapidement que les portes du ciel lui étaient verrouillées.

Le problème majeur d’ Iblis, devenait désormais le manque de communication avec Dieu.

C’est pour cette raison que lorsqu’il donna naissance de lui-même à des djinns, ils les envoyaient régulièrement dans les nuages à la recherche d’informations pouvant expliquer les phénomènes qui l’ont conduit sur terre.

Cette question était devenue une obsession pour lui, à tel point qu’il se présenta au prophète Moussa comptant sur sa proximité avec Dieu  pour lui apporter une réponse à sa question.

Cependant, face au prophète Moussa, Iblis oublia sa question et se terra dans profond silence.

Intrigué par ce silence d’Iblis, le prophète Moussa en déduit que ce dernier voulait certainement une médiation auprès de Dieu.

Le prophète Moussa sollicita ainsi Dieu pour obtenir son pardon en faveur d’Iblis.

Dieu lui répond qu’en réalité, ce n’était pas compliqué. Pour qu’Ibliss obtienne son pardon, il lui suffit juste d’aller se  prosterner sur la tombe d’Adam qui se trouve à la Mecque.

Espérant détenir la clé de la réconciliation, Le prophète Moussa s’empressa avec beaucoup d’enthousiasme de donner la réponse de Dieu à Iblis.

Mais la réaction d’Iblis fut inattendue. Il rejeta de suite la solution proposée par le prophète Moussa soutenant que s’il ne s’était pas prosterné devant le Prophète Adam de son vivant pourquoi le ferait – il maintenant qu’il est mort.

Il apparait clairement que ce qui importait pour Iblis, n’était point une réconciliation avec Dieu, mais plutôt avoir une réponse à sa question à savoir par quel phénomène il s’est retrouvé sur terre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *